Islande : Cathédrale de Skálholt.

Malgré son poids démographique relativement faible, Skálholt est un des lieux les plus importants de l’histoire islandaise. De 1056 jusqu’à 1784, il était avec Hólar – ce dernier à partir de 1109 – le siège de l’un des deux diocèses les plus importants sur l’île, et par la suite un centre politique et intellectuel important du pays.

Ainsi, dans le domaine de la politique, il eut pendant des siècles un poids comparable à celui de Þingvellir.

Quant à la culture, c’est là que le premier collège du pays fut fondé.

Le premier évêque de Skálholt, Ísleifur Gissurarson, fut canonisé par l’église catholique romaine. Au xiie siècle, l’évêque Klængur Þorsteinsson y fit construire une grande cathédrale en bois provenant de Norvège. Le dernier évêque catholique à Hólar, Jón Arason, lutta ardemment contre la Réforme imposée par le roi Christian III de Danemark ce qui lui valut d’être assassiné ici à Skálholt avec ses deux fils en 1550. Après ces événements, l’importance de Skálholt décrut et en 1784, on transféra l’évêché à Reykjavik.